Les pendules divinatoires
Comment choisir et utiliser un pendule divinatoire


Prendre rdv


Un pendule est un émetteur/récepteur/ amplificateur d'énergies, constitué d'un poids suspendu à un fil, le plus souvent à un cordon ou à une chaînette.

Ses oscillations, provenant de mouvements involontaires générés par des énergies vibratoires, font le lien entre l'inconscient et le subconscient pour répondre à nos interrogations.

Il est utilisé depuis l'antiquité par les radiesthésistes, les sourciers, les magnétiseurs, les voyants et mediums. 

Sensible aux vibrations et aux énergies émises par les objets et les personnes, le pendule s'avère être un support intéressant pour répondre à des questions simples et précises, entrer en contact avec l'au-delà, rechercher des objets ou des personnes disparus, nettoyer un lieu ou débloquer un chakra défaillant. Les sourciers peuvent l'utiliser pour trouver une source d'eau, et les magnétiseurs pour détecter précisément une pathologie afin de la soulager plus efficacement.

2 types de pendules

Les pendules récepteurs
Ils captent les vibrations et les énergies émises par un objet ou une personne. Très réactifs à la réception d'informations, ils sont un bon support pour se familiariser avec la radiesthésie, pour la recherche, et pour répondre aux questions posées.

Les pendules émetteurs
Ils émettent des vibrations, et possèdent une charge énergétique importante. Essentiellement utilisés pour les soins énergétiques et le magnétisme, on les réservera aux utilisateurs confirmés.

 Certains pendules peuvent être à la fois émetteurs et récepteurs.
 D'autres seront principalement utilisés pour se protéger des énergies négatives.

5 matières différentes

 Le pendule en métal (cuivre, laiton), peut-être émetteur ou récepteur. Il faudra donc veiller à le choisir en fonction de son utilisation. Facilement réactif et très efficace pour répondre aux questions, il est parfaitement adapté aux débutants.   

 Le pendule en bois, de matière neutre mais bon conducteur d'énergie, il est un très bon récepteur. Principalement fabriqué en buis, en bois exotique ou d'arbre fruitier, il est cependant un peu long à s'imprégner d'énergie. De plus, il faudra veiller à sa taille (pas trop grand) et à son poids (pas trop léger ni trop lourd), afin de ne pas diminuer sa vitesse de réaction. 

 Le pendule en pierre est un pendule émetteur particulièrement utilisé en lithothérapie, pour harmoniser les chakras, et pour la radiesthésie médicale. Il faudra veiller à le nettoyer et le recharger régulièrement, afin qu'il conserve ses vertus initiales, et ne produise pas l'effet inverse de celui escompté.

 Le pendule en verre est un pendule récepteur. Très fragile, doit être manipulé avec précaution. Afin d'augmenter sa capacité à capter les énergies et les perturbations/déficiences du corps, mais aussi pour optimiser son poids, il est souvent équilibré avec du mercure.

 Le pendule en cristal de roche n'a rien à voir avec le pendule en verre. Il est à la fois est un récepteur, un émetteur, et un transformateur énergétique. Grâce à sa pureté et son pouvoir incomparable d'amplification des énergies, le pendule en cristal de roche est capable d'entrer en résonance avec l'organisme humain et de détecter les moindres indices transmis par votre subconscient.

Bien choisir un pendule

Vous l'aurez compris, choisir un pendule ne s'improvise pas. Outre le caractère esthétique qui entre en ligne de compte  (forcément, vous n'allez pas acquérir un pendule que vous trouvez moche !)

plusieurs paramètres seront à prendre en compte pour faire le bon choix.



 Etes-vous un utilisateur débutant ou confirmé ?
Si vous avez l'habitude d'utiliser ce genre d'outil, il y a peu de chance que vous ayez besoin de mes conseils !
En revanche, si vous souhaitez vous initier à la divination ou à la radiesthésie, voici quelques pistes qui pourront vous aider.


 Définissez  l'utilisation que vous ferez de votre pendule :
Divination, radiesthésie, soins etc... Choisir un pendule trop polyvalent ne sera pas forcément la meilleure option pour démarrer. Mieux vaut acquérir 2 pendules de forme et de matière différentes pour chaque usage.


 Soyez attentif au poids et à la taille de votre pendule.
Pour une utilisation en intérieur, et si vous avez de petites mains, privilégiez un pendule pas trop lourd et pas trop gros. Un poids de 15 à 25 grammes est tout à fait suffisant.
En revanche, si vous partez effectuer des recherches en extérieur à la Pointe du Raz, il vous faudra un pendule plus grand/gros/lourd pour une meilleure stabilité et sensibilité.


 Une bonne prise en main... Vous devrez veiller à choisir un pendule tenu avec aisance, et dont le cordon ou la chaînette ne vous glisse pas des mains.

 Enfin, prenez garde au bon équilibrage de votre pendule, aux fausses pierres et au "faux" bois qui peuvent vous être vendues par des commerçants peu scrupuleux. Les "chinoiseries" à bas prix doivent être évitées au profit de pendules un peu plus chers mais dont vous serez pleinement satisfaits.


 Pour débuter, les pendules de type Luzi, Séphoroton ou Mélissium peuvent s'avérer être un excellent choix. Bien équilibrés, d'un rapport poids/taille exigeant et d'une excellente fiabilité, ils sauront répondre à toutes vos attentes.

Une fois que vous vous serez familiarisé avec un ou deux types de pendules, vous pourrez poursuivre votre apprentissage en radiesthésie avec d'autres pendules plus spécifiques.


Ceci dit, n’oubliez pas que le choix d’un pendule est avant tout personnel, et que si chaque pendule à ses propriétés, tout le monde n’y sera pas réceptif de la même manière. Un pendule avec lequel vous vous sentez à l'aise sera toujours plus précis et efficace qu’un pendule spécifiquement conçu pour un domaine précis mais avec lequel vous n’avez pas d’affinités.

C'est pourquoi il est important de rappeler qu'un pendule ne peut pas être choisi à votre place. Dans ce domaine, on évite les cadeaux surprise !

L'appentissage du pendule

Il sera nécessaire de faire preuve de patience et de persévérance pour savoir utiliser correctement votre pendule et ainsi obtenir des réponses claires et des résultats fiables.

Les radiesthésistes expérimentés se sont longuement entraînés pour affiner leur don et leur perception.

Prenez le temps d'apprivoiser votre pendule, afin d’accroître votre sensibilité, votre intuition et votre réceptivité.
Au cours de votre apprentissage, vous apprendrez à vos concentrer, à vous libérer de vos émotions, à devenir un canal neutre afin d'éviter que votre inconscient ou subconscient ne perturbe le pendule.


Au fil du temps, vous parviendrez à vous centrer plus rapidement et efficacement. Quelques exercices de relaxation ou de respiration pourront vous aider à obtenir cet état de détente physique et mentale, tout en restant vigilant et concentré.

Si vous êtes agacé, nerveux, anxieux ou fatigué, si vous êtes dans un lieu bruyant ou pollué, vous aurez des difficultés à laisser place à l'énergie ésotérique, à entrer en contact avec des informations subtiles et à les interpréter.
D'autre part, une séance de pendule doit s'effectuer avec de bonnes intentions. Dans le cas contraire, il est fort probable que vous finirez par être influencé par des entités négatives.

Les pièges à éviter


 Prêter son pendule : Comme tout outil de divination, le pendule est un objet personnel. Vous serez donc la seule personne à le toucher et à l'utiliser, afin de ne pas perturber l'énergie que vous lui avez transmise. 
Ce que votre pendule fait pour vous, il ne le fera pas pour d’autres personnes.


 L’autosuggestion : Il faudra veiller à ne pas influencer les réponses du pendule en fonction de vos désirs, de vos pensées, de vos émotions du moment… Ou de celles des autres.
Rappelez-vous que votre pendule entrera en contact avec des énergies ayant un taux vibratoire similaire au vôtre.
De ce fait, lorsque vous posez une question au pendule, vous devez rester totalement neutre, peu importe la réponse obtenue. Le radiesthésiste devient, lors de la séance, un canal entre le divin et le monde matériel. Si le canal n’est pas totalement neutre, il risque fortement de modifier le résultat du pendule.


 Trop d’assurance : le pendule ne ment pas. En revanche, il ne faudra pas hésiter à lui reposer plusieurs fois la même question, parfois avec une tournure de phrase différente, pour s’assurer de la fiabilité de sa réponse. Douter, vérifier, réitérer sa question… Vous permettra d’affiner vos ressentis, de canaliser vos énergies, afin de délivrer une réponse fiable.

 L’addiction : Il n’est pas question d’utiliser son pendule à longueur de journée. L’incertitude fait partie de la vie, la patience également. Le pendule ne doit pas guider l’ensemble de vos décisions. Il vous montrera un chemin à suivre parmi beaucoup d’autres, mais gardez en tête que vous disposez de votre libre arbitre, et qu’au final, c’est vous seul qui déciderez de la direction à prendre.

 L’ostentation : On ne dégaine pas son pendule n’importe où, n’importe comment, pour n’importe quelle raison, ni devant n’importe qui. Comme tout support spirituel ou divinatoire, le pendule est un objet confidentiel qu’on utilisera à bon escient, avec respect, discrétion, humilité, et dans des circonstances qui s’y prêtent.

Purifier et magnétiser un pendule


 Purifier un pendule
Vous venez d'acquérir un nouveau pendule, et vous avez hâte de l'utiliser.

Cependant, au cours de sa fabrication, de son transport, de sa mise en rayon etc..., votre pendule est passé de mains en mains.
Il faudra donc, avant de s'en servir, le décharger de toutes les énergies transmises par autrui.
Pour cela, il vous suffira de le passer sous l'eau du robinet ou sous de la fumée d'encens, et de l'essuyer avec un chiffon doux et sec.


 Si votre pendule est composé d'une pierre, la purification dépendra de la nature de la pierre : eau déminéralisée, sel, terre... Pour plus d'informations sur l'entretien des pierres, je vous invite à consulter l'article sur la lithothérapie.
 Enfin, on évitera d'utiliser de l'eau pour purifier un pendule en bois. D'ailleurs, comme nous l'avons vu précédemment, le bois ne nécessite que très peu de nettoyage compte tenu de sa neutralité.

 Magnétiser un pendule
Après avoir déchargé votre pendule de toute énergie extérieure, vous pouvez à présent le charger pour qu'il s'imprègne de vos propres vibrations énergétiques.
Pour cela, tenez-le à quelques cm au-dessus de votre main, paume ouverte.
Balancez-le doucement d’avant en arrière, puis attendez qu'il s'immobilise. Recommencez cette manoeuvre avec un mouvement de balancier de gauche à droite, puis attendez à nouveau qu'il s'immobilise.
Enfin, gardez votre pendule sur vous le plus possible, et n'hésitez pas à l'enfermer dans votre main et à le toucher plusieurs fois par jour.

Ces opérations de purification et de rechargement pourront également être réalisées régulièrement si vous effectuez des soins énergétiques ou si avez le sentiment que votre pendule ne vous "obéit" plus du tout.

Tenir correctement un pendule

zoom


Pour tenir correctement un pendule, il est nécessaire, dans un premier temps, d'adopter une position confortable, les jambes décroisées et les pieds bien à plat sur le sol. Pour favoriser la concentration, vous ne devrez ressentir ni gêne, ni tension, ni crispation. 

De plus, la table sur laquelle vous pendulerez, tout comme votre environnement direct, doivent être bien rangés et accueillants. 

Si la position du corps est importante, la manière de tenir le pendule l’est également. 

L'image ci-dessus vous montre comment tenir votre pendule correctement. 

Vous utiliserez bien entendu votre main directrice (droite ou gauche) pour coincer le cordon ou la chaînette du pendule entre le pouce et l'index. La longueur restante du fil sera enfermée dans votre paume pour stabiliser le pendule.

Vous parviendrez peu à peu à définir la bonne longueur du cordon, qui sera comprise entre 4 et 8 cm.

Il faudra tester votre pendule en augmentant et en  diminuant la longueur du cordon. Généralement, lorsque le pendule cesse de se balancer et commence à faire des cercles, c’est que vous avez trouvé la bonne longueur !

Certains radiesthésistes ne posent ni le coude, ni l'avant bras, ni le poignet sur la table. D'autres, au contraire, appuient uniquement l'avant bras sur l'angle de la table. Au fil du temps, vous adopterez la position qui vous convient le mieux, après avoir testé la fiabilité des réponses données par votre pendule.

Créer une convention avec le pendule

Avant de commencer à utiliser un pendule, il reste une dernière chose à faire : établir une convention mentale avec lui. 

Cette étape devra être effectuée obligatoirement avant la première séance de divination, et la convention établie sera définitive.
Dans la majeure partie des cas, la convention est la suivante :
• Lorsque le pendule tourne à droite (sens des aiguilles d'une montre), cela signifie « OUI »
• Lorsque le pendule tourne à gauche (sens inverse des aiguilles d'une montre), cela signifie « NON »
• lorsque le pendule oscille de gauche à droite, cela signifie « PEUT-ETRE »

Poser des questions au pendule


Une fois la convention établie, il ne vous reste plus qu'à tester votre pendule en lui posant des questions simples.

- La réponse du pendule étant limitée ( oui, non, peut-être ), la question doit être précise et concise.
- La forme de la question est tout aussi importante que le fond.
- Vous éviterez d'introduire une négation dans votre question.
- Il vaut mieux poser plusieurs questions simples, plutôt qu'une seule question complexe ou trop longue.
- La question doit être neutre et ne pas être trop personnelle.
- Vous devez faire preuve de détachement et ne pas influencer la réponse du pendule... Et accepter la réponse qui vous sera donnée même si elle ne vous fait pas plaisir. 


Posez tout d'abord des questions dont vous pouvez vérifier immédiatement la véracité des réponses. Rappelez-vous que votre pendule ne répondra qu'à des questions dites "fermées", qui auront pour réponse : oui, non, peut-être.

Exemple : Fait-il jour ? Est-ce la pleine lune ? Est-ce qu'il pleut dehors ?

Pas de question du type : fait-il jour ou nuit ? Quand sera la pleine lune ? Pourquoi pleut-il ?

Exemple : Voulez voulez savoir si vous allez partir en vacances au Maroc en janvier avec Chantal.

Cela nécessitera de fractionner vos questions, en allant du général au plus précis.
Vais-je partir en vacances ?
Si la réponse est non, pas la peine d'insister. Apprêtez-vous à rester à la maison !
Si la réponse est oui, vous pouvez tenter d'en savoir davantage.
Vais-je partir en janvier ? Si la réponse est non, tentez votre chance pour février !
Vais-je partir au Maroc ? Si la réponse est non, essayez les Maldives, c'est pô mal non plus !
Vais-je partir avec Chantal ? Si c'est Niet, demandez si vous partez seul, avec Marcel, avec votre labrador...


Si votre pendule reste muet, part dans tous les sens, ou que l'oscilliation est faible, interrompez votre séance quelques secondes ou quelques minutes, et réitérez tranquillement votre question. Peut-être avez-vous mal formulé votre question, ou peut-être n'êtes vous pas encore suffisamment connecté à votre pendule (ou l'inverse). Soyez patient.

Sachez qu'il y a aussi "des jours avec et des jours sans". Si vous sentez que malgré vos efforts, vous n'arrivez à rien, rangez votre pendule jusqu'au lendemain. Peut-être a-t-il besoin de repos ( et vous aussi ! ), où d'un p'tit nettoyage énergétique ( et vous aussi ! )

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Google Analytics

Google Analytics est un service utilisé sur notre site Web qui permet de suivre, de signaler le trafic et de mesurer la manière dont les utilisateurs interagissent avec le contenu de notre site Web afin de l’améliorer et de fournir de meilleurs services.